Accueil du site
                                                                                                                                                  
Présentation du Cercle
Il y a maintenant plus de quinze ans, à l’heure où la politique du franc fort ne laissait de place à aucune alternative, le débat économique manquait cruellement.
Vînt alors l’idée de regrouper des économistes afin d’organiser un débat ouvert, accessible au plus grand nombre et conciliant réalisme politique, faits et rigueur des analyses. Voilà comment naquit le Cercle des économistes.
Le Cercle est aujourd’hui un acteur majeur du débat économique français, composé de 30 membres, tous universitaires qui ont exercé ou qui exercent des fonctions privées ou publiques.

Le Cercle des économistes
104, rue du Faubourg St Honoré
75008 Paris

Le Cercle des économistes sur Twitter
Le Cercle des économistes sur Facebook
Le Cercle des économistes sur YouTube

Événements

Le Cercle des économistes déménage

Nouvelle adresse postale : 16 rue Jean Mermoz -75008
Pour nous joindre et ce jusqu’au 6 octobre merci de noter les informations ci-dessous.
Lire la suite

Publications

Un monde de violences, Jean-Hervé Lorenzi, Mickaël Berrebi

Un monde de violences, L’économie mondiale 2015-2030, Jean-Hervé Lorenzi, Mickaël Berrebi, Eyrolles, 2014
Lire la suite

Le Livre à l’heure numérique, Françoise Benhamou

Le Livre à l’heure numérique, Papier, écrans, vers un nouveau vagabondage, Françoise Benhamou, 208 pages, Seuil, 2014
Lire la suite

L’Édito éco

Economie française : la rentrée de toutes les vérités


La France a donc repoussé une nouvelle fois son objectif de réduction du déficit public sous la limite européenne des 3% du PIB. Ca ne sera plus 2015 mais 2017 ! De toute évidence, l’exercice se complique pour la préparation du budget 2015. D’autant que Bruxelles demande maintenant à la France des mesures « crédibles ». Le mot est terrible tant il traduit aux yeux de la Commission européenne le manque de crédibilité dont Paris a fait
Lire la suite

Focus

Jean-Marie Chevalier

Transition énergétique : ça coince sur les objectifs de CO2
Sonnette d’alarme. Dans un rapport qu’ils viennent de rendre public, des experts du Global Carbon Project estiment qu’au rythme actuel de consommation d’énergie, l’humanité aura épuisé, dans 30 ans, son quota restant d’émissions de CO2 pour limiter à 2°C le réchauffement de la planète ...

Christian Saint-Etienne

Ces réformes structurelles qui tardent à venir
Exercice réussi, mais… Entre un discours de politique générale et une conférence de presse, le Premier ministre et le président de la République ont franchi pratiquement sans aucune difficulté une lourde semaine politique. François Hollande a promis de mener jusqu’au bout sa mission ‘’pas facile’’,...
Lire la suite

Anton Brender

Relance de l’économie : les Etats doivent prendre le relai de la BCE
La Banque Centrale Européenne a donné jeudi 18 septembre le coup d’envoi d’une nouvelle vague de prêts très avantageux pour les banques de la zone euro. Objectif : leur permettre de financer plus généreusement l’économie réelle. La BCE a ainsi prêté à 250 banques près de 83 milliards d’euros dans une opération de refinancement à quatre ans. Ces LTRO constituent le principal volet de son plan de soutien au crédit et de lutte...
Lire la suite
Radio Classique Chaque jour, retrouvez la chronique du Cercle
Cliquer sur l'icône pour écouter le podcast
  •  26 août | Pourquoi les marchés ne sanctionnent-ils pas la France?
Ecouter tous les podcasts
Les Echos

Le niveau du déficit public est-il acceptable ?

Par Christian Saint-Etienne / Le déficit public va se maintenir au-dessus de 4 % du PIB en 2014 et 2015. Est-ce souhaitable ou catastrophique ? Rappelons d’abord la raison fondamentale des inquiétudes portant sur la France. C’est le pays développé qui s’est le plus désindustrialisé depuis quinze ans, la part de la valeur ajoutée industrielle dans la production ayant chuté de 30 %. Compte tenu du rôle joué par l’industrie dans les exportations mondiales hors énergie et ...
Lire la suite

Non, les politiques de l’offre ne sont pas les ennemies de la demande.

Par Agnès Bénassy-Quéré / Lors de sa conférence de presse du 18 septembre, le Président de la République a réitéré son engagement de réduire les dépenses publiques de 50 milliards d’euros sur trois ans, mais pas 1 euro de plus, quels que soient les chiffres de la croissance. On le sait, le gouvernement n’envisage plus de ramener le déficit sous la barre des 3 % du PIB en 2015, mais seulement en 2017. Il justifie son...
Lire la suite
Lire tous les articles avec Les Echos
Accessibilité sur le site | Mentions légales - crédits  | Plan du site  | Espace privé  | Fil RSS du site  | Claroline

Copyright - Le Cercle des économistes - 2012