Accueil du site
                                                                                                                                                  
Présentation du Cercle
Il y a maintenant plus de quinze ans, à l’heure où la politique du franc fort ne laissait de place à aucune alternative, le débat économique manquait cruellement.
Vînt alors l’idée de regrouper des économistes afin d’organiser un débat ouvert, accessible au plus grand nombre et conciliant réalisme politique, faits et rigueur des analyses. Voilà comment naquit le Cercle des économistes.
Le Cercle est aujourd’hui un acteur majeur du débat économique français, composé de 30 membres, tous universitaires qui ont exercé ou qui exercent des fonctions privées ou publiques.

Le Cercle des économistes
104, rue du Faubourg St Honoré
75008 Paris

Le Cercle des économistes sur Twitter
Le Cercle des économistes sur Facebook
Le Cercle des économistes sur YouTube
Accueil du site « Le Prix du Meilleur Jeune Economiste « Historique « Les Lauréats et les Nommés depuis la création du Prix

Les Lauréats et les Nommés depuis la création du Prix

2012 - Le Lauréat

- Hippolyte d’ALBIS
Professeur à l’université Paris-I et chercheur à l’École d’économie de Paris, est un spécialiste d’économie démographique. Ses travaux analysent les effets de la démographie– natalité, espérance de vie, population – et des systèmes de retraite sur la croissance. Même si le Cercle des économistes s’est toujours félicité de la reconnaissance internationale des jeunes économistes français, c’est aussi une satisfaction de distinguer un jeune universitaire exerçant en France et formé dans les meilleures universités françaises.

Les nommés

  • Arnaud COSTINOT
    Professeur assistant au Massachusetts Institute of Technology (MIT), déjà titulaire de nombreux prix français et étrangers, est un spécialiste du commerce international. Ses travaux repartent du cadre fondateur de David Ricardo pour l’étendre et l’approfondir. Ses analyses sont porteuses de riches enseignements pour la définition des politiques commerciales et les débats sur le protectionnisme et les délocalisations.
  • Pascaline DUPAS
    Professeure assistante à l’université Stanford (Californie), mène ses recherches dans le domaine de l’économie du développement. Dans la lignée d’Esther Duflo et Abhijit Banerjee, elle applique des méthodes expérimentales pour trancher des questions portant sur l’efficacité des politiques de lutte contre la pauvreté.
  • Augustin LANDIER
    Professeur à l’université de Toulouse et ancien professeur assistant à l’université de New York, est un spécialiste de finance. Ses travaux microéconomiques portent sur la finance d’entreprise et le comportement des professionnels des marchés.

2011 - Le Lauréat

- Xavier GABAIX
Normalien, il a obtenu son doctorat en économie à l’université Harvard. Avant de rejoindre la New York University Stern School of Business en tant que professeur agrégé en finances en septembre 2007, il était professeur associé au Massachusetts Institute of Technology (MIT). Ses principales recherches portent sur l’évaluation des actifs, la rémunération des dirigeants, les causes et les conséquences du comportement apparemment irrationnel, les origines des lois d’échelle dans l’économie et sur la macroéconomie. Elles ont été publiées dans de nombreuses revues, comme Le Journal des finances, American Economic Review, Quaterly Journal of Economics ou encore Nature.

Les nommés

  • Etienne LEHMANN
    Diplômé de l’Ensae (Ecole nationale de la statistique et de l’administration économique), titulaire d’une thèse en Economie et d’une agrégation des Universités, il est aujourd’hui chercheur au Crest (Centre de recherche en économie et statistique).
  • Guillaume PLANTIN
    Diplômé de l’Ecole polytechnique, de l’Ensae (Ecole nationale de la statistique et de l’administration économique), et de l’Institut des Actuaires français, il est également docteur ès sciences économiques. Il enseigne aujourd’hui à l’Ecole d’économie de Toulouse.
  • Mathias THOENIG
    Diplômé de l’Ecole polytechnique, titulaire d’un doctorat en économie, il est aujourd’hui professeur d’économétrie et d’économie politique à l’université de Lausanne.

2010 - Le lauréat

- Emmanuel SAEZ
Après un passage à l’Ecole normale supérieure en mathématiques, il obtient un doctorat en Economie au MIT, puis devient « assistant Professor » à Harvard, et enfin professeur à Berkeley. Au-delà des innombrables affiliations (NBER, CPER, CESifo), des responsabilités éditoriales (rédacteur du Journal of Public Economics…), la liste de ses publications regroupe à ce jour une trentaine d’articles de revues parmi les plus reconnues. Sa reconnaissance scientifique, à l’échelle mondiale, est d’ores et déjà avérée et répond à sa contribution originale à l’étude empirique de la distribution des revenus en longue période, en se focalisant sur les très hauts revenus.

Les nommés

  • Patricia CRIFO
    Diplômée de l’ENS Cachan et enseignante à Paris-X, Patricia Crifo a orienté ses recherches sur la croissance verte, thème sur lequel elle apporte un regard novateur.
  • Alfred GALICHON
    Sorti 3e de l’Ecole polytechnique en 2000, Alfred Galichon intègre le corps des Mines et décide très vite de se consacrer à la recherche économique. Diplômé de Harvard en 2007, il est aujourd’hui professeur chargé de cours à Polytechnique.
  • Romain RANCIÈRE
    Normalien, il a soutenu son PhD à la New York University. Après un passage au département de la recherche du FMI et un poste de professeur associé à Pompeu Fabra, à Barcelone, il est aujourd’hui professeur à l’Ecole d’économie de Paris. Ses travaux scientifiques portent sur le lien entre systèmes financiers, volatilité financière et croissance.

2009 - Les lauréats

- Yann ALGAN
Responsable scientifique à Sciences Po du « Master Economics and Public Policy » réalisé en association avec l’Ecole polytechnique et l’Ensae. Yann Algan y dispense le cours « Quantitative Macroeconomics », il est aussi affilié à l’IZA et au Cepremap. En 2007, il a publié avec Pierre Cahuc La Société de défiance : comment le modèle social français s’autodétruit pour lequel il a reçu le Prix du meilleur livre d’économie français en 2008.

- Thomas PHILIPPON
Polytechnicien, diplômé de l’EHESS, Thomas Philippon est actuellement professeur assistant de finances à l’université de New York et chercheur associé au CERP et au NBER. Ses travaux de recherche portent sur la finance et la gouvernance d’entreprise, la macroéconomie, le management et le marché du travail. Il a reçu en 2008 le Battle Prize pour le meilleur article de corporate finance et, en 2007, le Stylo d’or de l’ANDRH (Association nationale des directeurs de ressources humaines). Thomas Philippon a notamment publié en 2007 Le Capitalisme d’héritiers. La Crise française du travail.

Les nommés

  • Emmanuel FARHI
    Diplômé de l’ENS et de l’Ecole nationale des mines de Paris, Emmanuel Farhi est actuellement professeur assistant d’économie à Harvard.
  • Gaël GIRAUD
    Diplômé de l’ENS, Gaël Giraud est actuellement chargé de recherche pour le CNRS, membre de l’Ecole d’économie de Paris et professeur affilié à l’ESCP-EAP en économie et finance. Il a publié en 2004 La Théorie des jeux et, en 2009, il a dirigé avec Cécile Renouard, un ouvrage collectif, Vingt propositions pour réformer le capitalisme.

2008 - Le lauréat

- Pierre-Olivier GOURINCHAS
Docteur en sciences économiques, Pierre-Olivier Gourinchas a soutenu sa thèse sur l’impact de l’évolution des taux de change sur la consommation. Polytechnicien, diplômé de l’Ecole nationale des ponts et chaussées, il est actuellement professeur assistant à l’université de Berkeley, aux Etats-Unis. Ses principales recherches portent sur la macroéconomie et la finance internationale.

Les nommés

  • Yann ALGAN
    Lauréat 2009.
  • Philippe CHONÉ
    Economiste en chef au Conseil de la concurrence depuis 2007 et professeur assistant à Polytechnique (economics et competition policy).
  • Thibault GADJOS
    Chargé de recherche au CNRS à Paris-I, il a reçu la médaille de bronze du CNRS en 2008.

2007 - Le lauréat

- David Thesmar
Docteur en économie, diplômé de l’Ecole des hautes études en sciences sociales et de la London School of Economics, polytechnicien, ancien élève de l’Ensae, David Thesmar est professeur associé de finance et d’économie au groupe HEC et chercheur associé au CERP. Ses travaux de recherche portent actuellement sur le gouvernement d’entreprise, l’organisation interne de l’entreprise, l’évaluation des réformes financières, et la finance des agents non rationnels. Le 17 octobre 2007, il a reçu le prix HEC du chercheur de l’année 2007. Il est également membre du Cercle des économistes.

Les nommés

  • Xavier DEBRUN
    Professeur à HEC Genève et économiste au FMI.
  • Pierre-Olivier GOURINCHAS
    Lauréat du Prix 2008.
  • Valérie MIGNON
    Professeur à l’université Paris-Ouest-Nanterre-La-Défense où elle enseigne notamment la dynamique macroéconomique et l’économétrie. Membre du laboratoire EconomiX (UMR CNRS 7166), dont elle dirige l’axe Econométrie et Modélisation en Finance-Assurance, Valérie Mignon est aussi conseiller scientifique au CEPII.

2006 - Les lauréats

  • Thierry MAYER
    Premier à l’agrégation de l’enseignement supérieur en sciences économiques en 2002, Thierry Mayer a soutenu sa thèse de doctorat sur les « Comportements stratégiques de localisation des firmes multinationales » à l’université Paris-I-Sorbonne en 1999. Il est actuellement professeur à Paris-I, conseiller scientifique au CEPII et, depuis mars 2009, chercheur au CERP pour International Trade and Regional Economics Programme. Membre du Conseil national des universités depuis octobre 2007, Thierry Mayer est aussi l’auteur avec P.P. Combes et J. Thisse, de Economic Geography (Princeton University, 2008).
  • Etienne WASMER
    Polytechnicien, agrégé de l’enseignement supérieur en sciences économiques, il a soutenu sa thèse de doctorat à la London School of Economics sur l’ « Offre de travail et les inégalités de salaire ». Etienne Wasmer enseigne actuellement la microéconomie et l’économie du travail à Sciences Po. En octobre 2007, il succède à Dominique Strauss-Kahn pour le cours d’introduction à l’économie de première année à Sciences Po, où il dirige aussi les études doctorales en économie depuis 2008. Il est également chercheur à l’OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques), au Crest (Centre de recherche en économie et statistique), au CEPR (Londres) et à l’IZA (Bonn). Ses travaux de recherche portent principalement sur l’économie du travail, la théorie de la prospection d’emploi, les discriminations, et le capital humain.

- Les nommés

  • Fabien POSTEL-VINAY
    Professeur d’économie à l’université de Bristol et à l’Ecole d’économie de Paris, chercheur au CNRS, au CERP (Centre for Economic Policy Research) et à l’IZA (Institute for the Study of Labor). Ses domaines de recherche portent sur le marché du travail et les inégalités de revenus.
  • Hélène REY
    Professeur d’économie à la London Business School, élue membre du conseil de l’Association européenne d’économie depuis 2008.
  • Emmanuel SAEZ
    Lauréat 2010.

2005 - Les lauréats

  • Esther DUFLO
    Professeur d’économie au Massachusetts Institute of Technology (MIT), membre fondateur et codirectrice du Laboratoire d’action contre la pauvreté, Abdul-Latif-Jameel (J-PAL), institution spécialisée dans la méthode de l’évaluation aléatoire des programmes de lutte contre la pauvreté. Elle détient également la première chaire internationale « Savoirs contre la pauvreté » au Collège de France et dirige le Development Economics Program au CEPR. Ses recherches portent notamment sur le comportement des ménages, les choix éducatifs, la scolarisation, l’évaluation des politiques, la décentralisation et la microfinance. Esther Duflo a reçu de nombreux prix pour ses travaux, dont le Prix Luc-Durand-Reville (Académie des sciences morales et politiques).
  • Elyès JOUINI
    Diplômé de l’Ecole normale supérieure de Paris et major de l’agrégation de mathématiques obtenu parallèlement à un doctorat de mathématiques appliquées à l’université Paris-I. Il est aujourd’hui vice-président de l’université Paris-Dauphine, où il est également chargé de recherche et professeur de classe exceptionnelle. Elyès Jouini est également membre du Conseil d’analyse économique du premier ministre depuis 2008, titulaire de la chaire Dauphine-ENSAE-Groupama « Les particuliers face au risque » depuis 2006 et membre du directoire de la Fondation du risque, depuis 2008. Il est nommé le 27 janvier 2011 ministre auprès du Premier ministre tunisien des Réformes économiques et sociales et de la Coordination avec les ministères concernés au sein du gouvernement provisoire tunisien, et démissionne de ses fonctions le 1er mars 2011, à la suite de la démission du Premier ministre, Mohamed Ghannouchi.

- Les nommés

  • Benoît COEURÉ
    Directeur de l’agence France Trésor de 2006 à décembre 2007. Il est également membre du Cercle des économistes.
  • Benoît MOJON
    Economiste à la Banque de France.

2004 - Le lauréat

  • David MARTIMORT
    Polytechnicien et agrégé de sciences économiques, titulaire d’un doctorat de l’université de Toulouse, il est directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales depuis 2007. Chercheur à l’IDEI (Institut d’économie industrielle), David Martimort est également professeur à l’université de Toulouse où il est membre du conseil scientifique depuis 2008. Il est aussi professeur invité à l’Institut d’économie politique Paris (Master of Public Administration) depuis 2007 et membre de l’Observatoire économique de l’achat public, (ministère de l’économie et des finances) depuis 2005.

- Les nommés

  • Pierre-Yves GEOFFARD
    Directeur de recherche au CNRS, à PSE (unité mixte de recherche CNRS-EHESS-ENPC-ENS) depuis janvier 2005, il est aussi membre de la commission de spécialistes à l’université Paris-I-Panthéon-Sorbonne et membre du Comité scientifique de l’IRDES et du Comité scientifique économique de l’Institut national du cancer.
  • Thierry MAYER
    Lauréat ex aequo du Prix 2006.
  • Etienne WASMER
    Lauréat ex aequo du Prix 2006.

2003 - Le lauréat

  • Pierre-Cyrille HAUTCŒUR
    Directeur d’études à l’EHESS et à l’Ecole d’économie de Paris, où il est responsable du projet « Paris, capitale financière », il est également animateur de l’atelier Simiand d’histoire économique et conseiller du directeur de l’Ecole d’économie de Paris depuis avril 2007.

- Les nommés

  • Philippe ASKENAZY
    Directeur de recherche au CNRS, chercheur à l’Ecole d’économie de Paris, Philippe Askenazy participe aussi au groupe de réflexion la République des idées.
  • Esther DUFLO
    Lauréate ex æquo en 2005.

2002 - Les lauréats

  • Philippe MARTIN
    Professeur à Paris-I (Panthéon-Sorbonne), à l’Ecole d’économie de Paris et à Sciences Po, il est aussi chercheur au CEPR et membre de l’Institut universitaire de France. Ses recherches portent entre autres sujets sur le lien entre la mondialisation et la guerre. Il a ainsi publié, avec Thierry Mayer et Mathias Thoenig un article intitulé « Make Trade Not War ? » dans la Review of Economic Studies et un ouvrage intitulé La mondialisation est-elle un facteur de paix ?
  • Thomas PIKETTY
    Professeur et chercheur à l’Ecole d’économie de Paris qu’il a contribuée à créer, il est aussi directeur d’études à l’EHESS et directeur du département de sciences sociales à l’ENS. Il est l’auteur de L’Economie des inégalités, Repères (La Découverte, 2008).

- Les nommés

  • Philippe ASKENAZY
    Nominé en 2003.
  • Emmanuelle AURIOL
    Chercheur IDEI, professeur d’économie à l’université Toulouse-I
  • Olivier JEANNE
    Chercheur au CERP, professeur au département d’économie de l’université John-Hopkins.
  • Bernard SALANIE
    Professeur à l’université de Columbia, à l’Ecole polytechnique et à l’Ensae, il est aussi administrateur de l’INSEE. Il est spécialiste de l’économie publique et il effectue des recherches en économétrie, et en économie des contrats.

2001 - Le lauréat

  • Pierre CAHUC
    Professeur à Paris-I (Panthéon-Sorbonne), à Polytechnique, et à l’Ensae, et chercheur au CREST Insee, à l’IZA, et au CERP. Entre autres activités, il est également membre du Cercle des économistes depuis 2002 et membre de la Commission économique de la nation depuis 2005. Il a publié en 2009, en collaboration avec André Zylberberg Les Réformes ratées du président Sarkozy, chez Flammarion.

- Les nommés

  • Philippe MARTIN
    Lauréat ex æquo en 2002.
  • Thomas PIKETTY
    Lauréat ex æquo en 2002.
  • Bruno BIAIS
    Professeur à l’université Toulouse-I, chercheur IDEI, directeur de recherche au Gremaq (CNRS), ses intérêts de recherche portent sur la microstructure des marchés, les finances d’entreprise et les marchés expérimentaux.
  • Marc FLANDREAU
    Professeur des universités à l’Institut d’études politiques de Paris depuis 2001, senior advisor auprès de la banque Lehman Brothers, et Research Fellow, pour le CEPR à Londres.

2000 - Les lauréats

  • Agnès BENASSY-QUERE
    Titulaire d’un doctorat d’économie de l’université Paris-IX-Dauphine, elle a d’abord travaillé au ministère des finances et de l’industrie, comme économiste au bureau de la politique économique avant d’enseigner à l’université. Depuis 2000, elle est professeur à Paris-X-Nanterre. Agnès Benassy-Querre est également professeur chargé de cours à l’Ecole polytechnique, membre de la Commission économique de la nation, du Cercle des économistes, du Shadow ECB Council, et directrice du CEPII depuis juillet 2006. Ses recherches portent principalement sur le système monétaire international et sur la politique macroéconomique en Europe. Elle est aussi l’auteur, avec Benoît Cœuré, Pierre Jacquet et Jean Pisani-Ferry, de la deuxième édition de Politique économique, chez De Boeck (2009).
  • Bruno AMABLE
    Professeur à Paris-I (Panthéon-Sorbonne) et chercheur au Cepremap (Centre pour la recherche économique et ses applications). Ses travaux de recherche portent sur l’économie politique du changement institutionnel et les variétés de capitalisme. Il est l’auteur de The Diversity of Modern Capitalism (Oxford University Press, 2003) et, en collaboration avec Stefano Palombarini, L’économie politique n’est pas une science morale (Raisons d’Agir, 2005).

Les nommés

  • Pierre-Cyrille HAUTCŒUR
    Directeur d’études à l’EHESS, PSE-Ecole d’économie de Paris.
  • Gilles SAINT-PAUL
    Il travaille à l’Idei et au Cepremap et enseigne à TSE. Il a enseigné à l’Ensae et est spécialisé dans l’étude du marché du travail. Directeur d’études à l’EHESS, PSE-Ecole d’économie de Paris.
  • Laurence SCIALOM
    Professeur d’économie à l’université de Paris-X-Nanterre ; ses recherches portent sur les politiques de stabilisation du système bancaire et financier.
  • Bernard BENSAID
    Directeur général de la société Direct Gestion.
  • Bruno BIAIS
    Nommé en 2001.
  • Pierre CAHUC
    Lauréat en 2001.
  • Marc FLANDREAU
    Nommé en 2001.
  • Thomas PIKETTY
    Nommé en 2001 et lauréat ex-æquo en 2002.



Accessibilité sur le site | Mentions légales - crédits  | Plan du site  | Espace privé  | Fil RSS du site  | Claroline

Copyright - Le Cercle des économistes - 2012